MISCELLANEES

L'atelier de Guy

P1010734.JPG

Guy Seguin : ancien charpentier de marine,  réalise pour occuper sa retraite, des modèles d’arsenal , auxquels il joint un commentaire anecdotique  et historique. Il a réalisé plusieurs expositions. Il demeure à Sausset-les-Pins près de Marseille et travaille actuellement sur les galères à Marseille.

    rose.png

    Web-documentaire : "A l'ouest de la Provence"

    th.jpg

    Le Web-documentaire "A l'Ouest de la Provence" réalisé par Claude Bossion de Cinémémoire conçu à partir de films d'amateurs est en ligne.

    Vous y trouverez des images d'archives (1920-1980) sur Cornillon-Confoux, Fos-sur-Mer, Grans,  Istres, Miramas et Port-Saint-Louis-du-Rhône.

    Ce document est le fruit d'une collaboration fructueuse entre Cinémémoire et la Direction du Patrimoine Culturel.

    Pour le visionner, cliquez directement sur le lien ci-dessous et laissez-vous guider :

    www.alouestdelaprovence.fr

    • iconesite

    "GOZZI, pescatori e marinal" : de Giovanni Panella

    Gozzi Panella 1.jpg

    "GOZZI, pescatori e marinal": nel nuovo libro di Giovanni Panella 

    La storia perduta delle barche dei lavoratori del mare 

    Le nouveau livre de Giovanni PANELLA

    "GOZZI, pêcheurs et marins" ou l'histoire perdue des barques de travail de mer

      Plume d'eau

      3.jpg

      Les « Plume d’eau » sont des petits dériveurs à voile latine, entièrement pensés et développés depuis 2015 par Thiel Jérémy, et Cécile Crochat tout deux charpentiers de marine.

        Organic Boats

        organic-boat-le-palatto-2792-1.jpg

        Après Palatto 1 , voici Palatto 2, un nouveau projet, un nouveau chantier, des ateliers de charpenterie de marine ouverts aux enfants bref une ouverture d'esprit  chez Julien Gratiot.

        • iconesite

        Barche d'epoca e classiche

        Vele_dEpoca_nel_Golfo_Foto_Maccione_1_.jpg

        Pour suivre les riches heures du patrimoine maritime italien

        • iconesite

        il était une fois un moteur électrique...

        jessy

        Jessy, jeune ingénieur en électricité, passionné de navigation mais fort peu "voileux" a équipé d'un moteur électrique sa barque catalane La Manda Guinda. Il présente ses résultats, obtenus avec maints essais et tatonnements parfois, mais ses travaux ont permis de montrer que, couplé avec des panneaux solaires et  des batteries en appui, son moteur déploie une autonomie de 4 heures ; il les partage avec générosité, dans le souci d'offrir aux plaisanciers du dimanche assumés, des navigations respectueuses de l'environnement, idéales sur les nombreux étangs du littoral d'Occitanie.

        Pour contacter Jessy

          Le Miguel Caldentey- Pailebot

          miguelc.jpg

          Renaissance d'une goélette centenaire au service d'un projet de territoire

          • iconesite

          L'association Blablateau

          blabateau.jpg

          L'association Blablateau s'est donné comme challenge la restauration du voilier le Gène Cornu, inscrit il y a tout juste un an aux Monuments historiques et dessiné par l'architecte naval Eugène Cornu en 1949. Le bateau devrait être acheminé de ses montagnes des Pyrénées vers la Méditerranée fin octobre à l’Atelier des Barques de Paulilles (du côté de Port-Vendres dans les Pyrénées Orientales) qui prendra à coeur de le restaurer avec grand soin. Guilaine, la représentante de Blablateau, espère des navigations pour 2020-2021 et quelques soutiens bienvenus pour l'aboutissement du projet.

           

          En savoir plus...

          • iconesite

          Les Opticassous

          opticassou_edited.jpg

          Il était un petit pointu...

           

          L'Opticassou est un concept original de bateau à voile latine destiné aux associations, aux écoles de voile ou aux amateurs éclairés de construction marine.
          Une toute jeune équipe, Titouan et  Ossian, a pris la relève de Robert Bataille pour perpétuer la mémoire de la voile latine à travers ce petit bateau (mini pointu) méditerranéen et rejoindre la synergie qui se veut de maintenir ce patrimoine maritime et écologique. 


          En savoir plus...

          • Facebook Social Icône

          Une association est née à Maltes...

          malte.jpg

          Malta Traditional Boats Association a pour objectifs la création d’un atelier de restauration de bateaux afin de faire évoluer la législation concernant les bateaux traditionnels,  l’organisation d’un festival maritime à Malte, la promotion de l’héritage culturel maritime de l’archipel et la collaboration avec les entités locales et internationales engagées dans la même démarche.
          Tout est né d’un groupe Facebook (Malta Traditional Boats Association) qui compte quelque 600 membres et d'une grande poignée de passionnés qui ont eu l’opportunité d’acquérir, en vue de sa restauration, une coque de ferilla, un bateau traditionnel maltais de six mètres. L’idée d’une association s’est vite imposée, un comité a été créé, des statuts déposés auprès de l’administration et le bateau a été acquis.

           

          Présentation de l'association

            Mise à l'eau de la Mary Flore

            maryflore.jpg

            à Gruissan le 7 décembre 2019

            Cette barque catalane de 5 tonnes et de 10,85 mètres de long pour 3,60 mètres de large est typique des « sardinals » de l’après-guerre. Très basse sur l’eau, elle possède une très belle ligne de carène et un gréement latin avec un mât de 9 mètres de haut.
            La Mary Flore, barque catalane typique, a été construite en 1944, à la demande de pêcheurs de Gruissan, par les chantiers Camorata de Sète. Ces pêcheurs ont cessé leurs activités en 1966. Elle a alors changé plusieurs fois de propriétaires et a été utilisée en plaisance. Ainsi, la Mary Flore a été rachetée en 1997 par l’association La Tramontane et a connu à cette époque une première restauration. Elle a ensuite été reprise et restaurée par le Conservatoire Maritime et Fluvial des pays narbonnais. Grâce à l’énergie de Guy Thémines et Yann Pajot, elle a pu participer 3 fois au rassemblement de vieux gréements de Brest, et à celui de Sète.
            Enfin, en 2012 , une association est créée, « Les Copains de la Mary Flore », issue de la chorale du « Chœur des hommes » pour racheter la Mary Flore qui menaçait de disparaître et pour constituer une cagnotte et la restaurer à nouveau. C’est chose faite aujourdhui, après une première re « mise à l’eau » à Gruissan ce 7 décembre 2019. Même s’il reste des travaux à faire (les payols, le gouvernail, la mise en place  du mât),, elle devrait participer à la prochaine édition d’Escale à Sète.

            Longue vie à Mary Flore !
            Vous pouvez soutenir l’Association « Les Copains de la Mary Flore », basée à Narbonne. Son objet est la préservation d’un patrimoine lié à la tradition navale et surtout de sauvegarder « La Mary Flore ».

              "Restaurer n'est pas réparer!" de Guy Brouet

              brouet_edited_edited.jpg

              Souscription pour l'ouvrage de Guy Brouet " Restaurer n'est pas réparer ! "

               

              Pour tout, absolument tout connaître des étapes de la restauration d'une barquette médittéranéenne, le bussi Thétis. Une précieuse expérience et une véritable mine d'or pour les passionnés de restauration, à découvrir sur 250 pages - Format A4 - (24,00 € l'exemplaire) à commander par courriel : guy.brouet@gmail.com